Les vikings à travers les ressources numériques

Nous avions pour projet de répondre à une problématique en nous aidant seulement de ressources numériques, c’est-à-dire des sources que nous pouvons uniquement nous procurer sur internet. Le but principal était d’évaluer l’utilisation du numérique dans les sciences humaines. Cette pratique se développe de plus en plus, mais il existe encore des lacunes. Nous avons aussi utiliser des outils proposés gratuitement sur internet comme Netvibes, Delicious, ou Flickr. Ils nous ont permis d’organiser notre recherche et de pouvoir la partager.

Les chercheurs en sciences humaines s’ouvre petit à petit à la publication en ligne, et donc au libre accès de leurs travaux. Cela leur permet de ne pas passer par un éditeur, et de publier gratuitement pour un très grand nombre de personnes, spécialisées ou non.

Notre projet concerne l’archéologie, et plus principalement les vikings et la place de la navigation dans leur société. Nous avons rencontrer des problèmes auxquels nous nous attendions, mais nous avons aussi eu de très bonnes surprises.

Nous avons découvert ou redécouvert des portails de revues qui concernent les sciences humaines. Point positif: nous pouvons trouver facilement des écrits très précis et de très bonne qualité concernant notre sujet. Point négatif: la plupart des articles ont été publiés il y a des années. De ce fait, le contenu de ces articles peut être aujourd’hui contesté par les nouvelles recherches.

De plus, beaucoup des écrits que nous trouvons sur Persée sont incomplets: seulement une partie de la publication papier est numérisée. Pour parler d’un autre portail de revue, le Cairn propose des publications de recherches actuelles, mais elles sont généralement payantes.

Beaucoup de sites internet traitent du sujet des vikings. En effet, le peuple Viking  attire le grand public, surtout le cliché du grand barbu sanguinaire qui tue à tout va et amasse des trésors. Il faut dire que même si nous n’avions pas cette image du viking au début de notre recherche, nous avions une image faussée de ce peuple scandinave.

Nous avons d’abord découvert beaucoup de sites qui nous proposaient le cliché viking, majoritairement des sites amateurs ou des blogs. Mais plus  nous avons avancé dans notre étude, plus des informations crédibles et vérifiables se sont proposées à nous. Il fut donc de plus en plus intéressant de découvrir des comptes-rendus de fouilles datant du XIXe siècle ou du début du XXe siècle, voire des photographies de ces découvertes. Nous avons pu aussi accéder à des écrits et conférences présentées par différents professeurs d’universités, notamment celle de Caen, mais aussi des chercheurs et archéologues reconnus. Nous avons dû faire le tri entre études scientifiques avec preuves à l’appui, hypothèses défendues par leurs auteurs amateurs ou connaisseurs, mais aussi les différents mythes (très nombreux) sur le peuple viking, sans parler des multiples jeux vidéos sur ce thème. Ce dernier point nous a particulièrement handicapé lors de notre recherche iconographique. En effet, une grande partie des images proposées sur internet sur le thème des vikings proviennent de jeux vidéo, de films ou encore de séries, qui propose généralement une image fausse du viking. Eh oui, le viking n’a jamais porté de casque à corne !

Hélène D. Cécile F. et Lisa C. de RaidsVikings

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Cosmogonie & mythologie aztèque

Découvrir et comprendre la cosmogonie et les mythes aztèques

LE TATOUAGE INUIT

Tradition et survivance dans le monde contemporain

Cirque sous César

"Du pain et des jeux !"

%d blogueurs aiment cette page :