Les raids vikings en France

22 Mar

L’article que nous allons vous présenter est proposé par un site que nous avons déjà cité dans un article antérieur. Il s’agit du site Clio, qui propose des voyages culturels, mais aussi des articles écrits par des chercheurs. Les Vikings en France,  est rédigé par Jean Renaud en 2003. Il était alors professeur de langues, littérature et civilisation scandinaves à l’université de Caen.

Dans un premier temps, l’auteur nous raconte l’arrivée des vikings en royaume franc au IXe siècle. Il nous fait le récit des différents assauts menés par les vikings, qui remontaient alors les fleuves de France grâce à des bateaux très maniables et à faible tirant d’eau. Ces peuples du Nord mirent à mal trois rois francs durant cette période des premiers raids en France: Charlemagne, Louis le Pieux, et Charles le Chauve. Ces derniers luttèrent sans chance de victoires, car même s’ils remportaient quelques batailles, les vikings s’infiltraient en France par tous les cours d’eau possibles.

Carte des invasions vikings en France

Carte des invasions vikings en France

Les vikings commencèrent alors à mieux s’organiser, à construire des bases fluviales, et à choisir des points stratégiques pour monter des camps. Cela leur permit de développer une cavalerie, et d’atteindre les derniers territoires qui leur étaient encore hors de portée. Jean Renaud nous fait une liste des grandes villes françaises pillées à cette époque, comme Nîmes ou Arles.

Charles le Chauve décide alors de mener une contre-offensive et s’attaque au point fort des vikings: les voies fluviales. En effet, il fait construire des ponts fortifiés, et il va jusqu’à faire détourner le cours de certains cours d’eau pour empêcher les vikings d’avancer (ici, l’auteur site le Maine). Rien n’y fait, les vikings n’abandonnent pas et restent sur le territoire des francs. Par la suite, le roi Louis III tentera de combattre le fléau viking, sans succès. Son successeur, Charles le Gros, ne va même pas chercher à se défendre et laisse les vikings traverser Paris pour aller piller la Bourgogne. Cette désertion lui coûtera sa place sur le trône.

Pont de l'Arche: pont fortifié sur la Seine et l'Eure

Reconstitution du pont de l’Arche: pont fortifié sur la Seine et l’Eure

C’est le roi Charles le Simple qui trouvera un compromis. Il offrit au chef viking Rollon un territoire en l’échange de l’arrêt des pillages: la Normandie. Ils signent tous deux le traité de Saint-Clair-sur-Epte en 911. Rollon voulut garder cette entente et choisit de s’adapter au royaume franc. Pour cela il va recomposer l’élite normande avec des vikings, mais aussi des francs. Il garde le système carolingien en vigueur, mais garde la « rigueur nordique ».

Le traité de Saint-Clair-sur-Epte fut une petite accalmie dans la guerre menée entre francs et viking. En effet, les raids vikings redoublèrent de puissance en Bretagne au début du Xe siècle, ce qui ranima l’agressivité entre francs et vikings, et plusieurs conflits eurent lieu. Néanmoins, les vikings de Normandie se sont peu à peu intégrés au peuple francs (ils sont même, pour la plupart, baptisés), et vont établir un territoire fort qui contribua grandement à la conquête de l’Angleterre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Cosmogonie & mythologie aztèque

Découvrir et comprendre la cosmogonie et les mythes aztèques

LE TATOUAGE INUIT

Tradition et survivance dans le monde contemporain

Cirque sous César

"Du pain et des jeux !"

%d blogueurs aiment cette page :